blogs.fr: Blog multimédia 100% facile et gratuit

lameocoeur

Blog multimédia 100% facile et gratuit

 

BLOGS

Mon blog va servir à y déposer des poèmes, poèsies ou complaintes mais aussi des pensées

Mon blog va servir à y déposer des poèmes, poèsies ou complaintes mais aussi des pensées

Blog dans la catégorie :
Poésie

 

Statistiques

 




Signaler un contenu illicite

 

lameocoeur

COUP DE FOUDRE

Le 26/01/2008 à 11:13

<formulas>

 

                               COUP  DE  FOUDRE                                       

 

 Tout a commencé quand nos regards se sont croisés

En moi…Mon cœur a chaviré…Mon âme s’est renversée

 

Un vent d’amour…Au goût d’une brise de baisers…M’a enflammé

 

A cet instant…Mon cœur s’est refermé avec ton effigie

 

Mon regard s’est noyé…Dans l’océan bleu de tes yeux

 

De mes bras…Avec tendresse…Je te serrai contre moi

 

Pour t’empêcher de t’éloigner vers d’autres horizons

 

Tout comme un papillon…Attrapé en un filet d’amour

 

                    La flamme de mon âme s’est réveillée…Pour réchauffer mon cœur

 

                    Mon cœur qui avait froid de douceur…De tendresse

 

                    Nos lèvres lorsqu’elles se sont connivences…Amourées

 

                    Les roulements d’un tambour…Se fissent entendre en nous

 

                    Nos langues suintées de salive… Se cherchèrent mutuellement

 

                    Elles se heurtaient, se roulaient…Dans nos bouches

 

                    Elles avaient un goût suave …Sensation délicieuse

 

Nos caresses et nos câlins…Se faisant aussi doux que le velours

 

Nos câlins glissaient sur nos corps…Explorant le moindre recoin

 

Nos caresses coulaient de source…Comme le ruisseau en son lit

 

En la phase de nos mamours…Le monde nous appartenait

 

Sous la mélodie des oiseaux…Autour de nous…Plus rien n’exister

 

L’odeur de notre peau…Nous envahissait…D’un parfum d’amour

 

                    Au fil de nos étreintes…Le désir…D’envie du plaisir de s’aimer

 

                    Nos mamours grandissaient en nous…D’une chaleur intense

 

                    On était seul au monde…Dans notre univers dès je t’aime

 

                    On se murmurer dans le creux de l’oreille…Tu es à moi…Je suis à toi

 

                    Oh ! Dieu de l’Amour…Ange des Sentiments…Gardien de notre Âme

 

                    Accouples-nous…Dans un délire de bonheur…Pour l’Eternité !!!

 

 

                              Extrait de mémoire

 

                                                     Du  Lo…Ve…UR

 

                                                                              Dave

 

 

UN SILENCE D' AMOUR

Le 25/01/2008 à 18:45

          

      <formulas>

 

 

                                                                                                          UN  SILENCE  D’AMOUR

 

 

                                                                                                 Sur ces heures qui se sont creusées Silencieux je resterai

 

                                                                   J’ai laissé les battements de mon cœur Mesuré les minutes qui sont passées

 

                                                                                     Je pars vers cette tempête,  Qui va me déchirer après mon départ

 

                                                                      Et les larmes versaient sur mon visage Même le vent ne peut les entraîner

 

                                                           Je pars avec un vent d’ennuie de toi Je t’ai vu, je t’ai touché, magie d’un instant

 

                                                                                      Qui me faisait frissonnée en ce temps Harmonie de courte durée

 

                                                    Qui m’apportait un envoûtant sentiment Ce sentiment de faire l’amour avec l’amour

 

                                              Qui grandissait doucement sans faire de bruit Mon désir c’est de désirer te faire l’amour

 

                                                           Je t’ai vu, je t’ai touché, je t’ai senti, j’ai lu Aujourd’hui je veux te faire l’amour

 

                                       Je t’ai vu, je t’ai touché, je t’ai senti, j’ai lu Aujourd’hui je te l’écris, tu restes dans le silence

 

                                                                                     Et pourtant j’ai vu «  d’envie dans tes yeux  » très proche de moi

 

                                                                          Je sentais ton parfum, du regard je touchais ta peau basanée, sensuelle

 

                                                                                                        J’ai lu dans ton cœur dans la profondeur de tes yeux

 

                                                                                    Une peur de me parler qui parfois te faisait restée dans le silence

 

                                                                                                  Tu te fâches contre moi alors que je n’ai rien fait de mal

 

                                                                                            A part avoir envie de toi, désirer ton amour, te faire l’amour

 

                                                                                           Penses-tu que je sois amoureux de toi ou que je t’aime ! Non

 

                                                                                           Je suis attiré par toi, par  ton corps, par ta façon d’être ! Oui

 

                                                                                  Tu es le genre de femme que j’aimerais faire l’amour, je te l’avoue

 

                                                                                   On était si proche l’un de l’autre, pourquoi ne pas en avoir parler

 

                                                                                Tu préfères brisée notre amitié, une amitié amoureuse d’avoir envie

 

                                                                        De se faire l’amour, de connaître cet amour qui nous brûle les entrailles

 

                                                               Il n’en aurait resté qu’un souvenir dans un petit coin de notre cœur, en secret

 

                                                                   Que toi et moi, complice d’un instant de bonheur, nous aurions été heureux

 

                                                                   Voilà, pourquoi aujourd’hui, je préfère rester dans le noir, avec ma solitude

 

                                                                  Ainsi personne ne verra mon chagrin, mon désespoir, ma peine, ma tristesse

 

                                                     Des larmes de mes pleurs versaient sur mon visage et que le vent ne peut sécher !!!!

 

               

 

                  

      <formulas>

 

 

                                                                                                          UN  SILENCE  D’AMOUR

 

 

                                                                                                 Sur ces heures qui se sont creusées Silencieux je resterai

 

                                                                   J’ai laissé les battements de mon cœur Mesuré les minutes qui sont passées

 

                                                                                     Je pars vers cette tempête,  Qui va me déchirer après mon départ

 

                                                                      Et les larmes versaient sur mon visage Même le vent ne peut les entraîner

 

                                                           Je pars avec un vent d’ennuie de toi Je t’ai vu, je t’ai touché, magie d’un instant

 

                                                                                      Qui me faisait frissonnée en ce temps Harmonie de courte durée

 

                                                    Qui m’apportait un envoûtant sentiment Ce sentiment de faire l’amour avec l’amour

 

                                              Qui grandissait doucement sans faire de bruit Mon désir c’est de désirer te faire l’amour

 

                                                           Je t’ai vu, je t’ai touché, je t’ai senti, j’ai lu Aujourd’hui je veux te faire l’amour

 

                                       Je t’ai vu, je t’ai touché, je t’ai senti, j’ai lu Aujourd’hui je te l’écris, tu restes dans le silence

 

                                                                                     Et pourtant j’ai vu «  d’envie dans tes yeux  » très proche de moi

 

                                                                          Je sentais ton parfum, du regard je touchais ta peau basanée, sensuelle

 

                                                                                                        J’ai lu dans ton cœur dans la profondeur de tes yeux

 

                                                                                    Une peur de me parler qui parfois te faisait restée dans le silence

 

                                                                                                  Tu te fâches contre moi alors que je n’ai rien fait de mal

 

                                                                                            A part avoir envie de toi, désirer ton amour, te faire l’amour

 

                                                                                           Penses-tu que je sois amoureux de toi ou que je t’aime ! Non

 

                                                                                           Je suis attiré par toi, par  ton corps, par ta façon d’être ! Oui

 

                                                                                  Tu es le genre de femme que j’aimerais faire l’amour, je te l’avoue

 

                                                                                   On était si proche l’un de l’autre, pourquoi ne pas en avoir parler

 

                                                                                Tu préfères brisée notre amitié, une amitié amoureuse d’avoir envie

 

                                                                        De se faire l’amour, de connaître cet amour qui nous brûle les entrailles

 

                                                               Il n’en aurait resté qu’un souvenir dans un petit coin de notre cœur, en secret

 

                                                                   Que toi et moi, complice d’un instant de bonheur, nous aurions été heureux

 

                                                                   Voilà, pourquoi aujourd’hui, je préfère rester dans le noir, avec ma solitude

 

                                                                  Ainsi personne ne verra mon chagrin, mon désespoir, ma peine, ma tristesse

 

                                                     Des larmes de mes pleurs versaient sur mon visage et que le vent ne peut sécher !!!!

 

               

 

                  

##### Extrait de moi-même                                          

 

                             Pour celle qui m’attire

 

                                                    Hante mes nuits et jours ####                                           

 

                                                                                                            DAVE

 

LE MOT AMOUR

Le 24/01/2008 à 19:39

Vous me direz pourquoi cette photo: parce que le coeur c'est le coffre 

       

                                                                                                   LE  MOT  AMOUR !!!!

 

 

                                                                                       ** Signification du mot AMOUR **

 

 

                                               L’ AMOUR :  Celui qui naît en nous et on ne sait d’où il vient…

 

                                               L’ AMOUR : Celui qui vous mets une intense chaleur au cœur…

 

                                               L’ AMOUR : Celui de son prochain ( parents, animaux, objets, nature etc )…

 

                                               L’ AMOUR : Celui par qui on en tire profit ( l’argent, le bien d’autrui etc)…

 

                                               L’ AMOUR : Celui du risque ( cascadeurs, de la chasse, de la pèche etc )…

 

                                               L’ AMOUR : Celui par qui pèche ( prostituées, gays, travots, travestis )…   

 

                                               L’ AMOUR : Celui au nom duquel il sert ( se servir de son corps au nom de l’amour,

 

                                                                                                                   ( vendre son corps au nom de l’amour,

 

                                                                                                                   ( c’est salir le mot amour ? le souillé )…

 

                                                L’AMOUR : Celui qui est bafoué, trahit, trompé, maudit ( amant, amante )

 

                                               L’ AMOUR : Celui bestial, objet ( tel que viol, abus, autoritaire, droit de jalousie )

 

                                               L’ AMOUR : Celui de la contrainte ( mariage, rente familial) un abus de pouvoir…

 

                                               L’ AMOUR : Celui de l’ART, le vrai, l’unique, qui commence dans le regard…

 

                                                                     Contribuât par un baiser donnant chaleur au cœur…

 

                                                                     Le cœur qui commande à l’esprit d’être dans les bras de l’un et de l’autre…

 

                                                                     Pour échanger des baisers, des caresses, des câlins, des mots d’amour…

 

                                                                     Afin d’augmenter en nous le désir, le plaisir des joyeuses délivrances…

 

                                                                    Voilà le véritable AMOUR, celui qui nous fait connaître le bonheur…

 

                                                                     Le bonheur d’être bien ensemble pour être pleinement heureux…

 

                                                                     Celui qui donne la joie de vivre mais aussi de pleurer, d’être chagriner…

 

                                                                     Le véritable AMOUR c’est pas faire l’amour  à l’un et à l’autre…

 

                                                                     Le véritable AMOUR c’est faire vivre la vie de l’ AMOUR …

 

                                                                     L’AMOUR pur, l’ AMOUR serein, l’ AMOUR dans l’AMOUR…

 

 

                                                                                 Comprenez-le…Analysez-le…Jugez-le…

 

 

                                                                                     

 

                                                                                                                      Extrait de mémoire…

 

                                                                                                                                    Du  Love…UR…

 

                                                                                                                                                    ** DAVE  **

 

 

 

 

Petites annonces multimédia gratuites  

[Blogs.fr / Blogit.fr] Sites édités par Dataxy 2003-2008
Blogs.fr blog multimédia 100% facile et gratuit: publication d'articles, commentaires de l'actualité, politique...
Blogit.fr blog multimédia 100% facile et gratuit: Photos, son, coups de gueule...